Sophrologie : 5 recommandations pour un entrainement optimal

Recommandations pour un entrainement sophrologique optimal

Recommandations pour un entrainement sophrologique optimal

La pratique régulière de la sophrologie permet de renforcer ses propres capacités au quotidien. Elle est basée sur la répétition des entraînements, accompagnée par un sophrologue puis pratiquée en autonomie. Voici 5 recommandations pour favoriser un entrainement optimal de façon autonome.

Répéter une à deux fois par jour

A l’issu d’un atelier ou d’une séance de sophrologie, je vous invite à refaire autant que d’envie et de besoin la technique pratiquée ensemble. Chaque expérience est différente. Chaque rencontre du corps et de l’esprit dans un niveau de conscience profonde impacte positivement la conscience et favorise de nouvelles sensations corporelles, émotions, sentiments, pensées et phénomènes. La mise en place régulièrement des techniques, rapides et répétées, permet d’activer et transformer nos structures corps, esprit, émotions, valeurs personnelles, fait surgir nos capacités, nos forces.

Choisir des moments fixes de la journée

Selon vos activités habituelles, choisissez les moments fixes pour se consacrer à la pratique de la sophrologie : le matin avant la journée de travail, avant le déjeuner, en rentrant chez soi, avant de diner ou de se coucher. La volonté et la persévérance vous aideront à introduire cette nouvelle habitude dans votre quotidien.

Trouver un endroit tranquille

L’idéal est d’éviter d’être interrompu par son entourage ou son téléphone. Trouver un endroit tranquille facilite la concentration et l’assimilation d’une technique. La sophrologie se pratique chez soi, sur le lieu du travail, un endroit avec la lumière du jour, un bruit ambiant, un mobilier normal, sans parfum ni ambiance sonore particulière. L’objectif est d’arriver petit à petit à pratiquer les techniques sophrologiques dans un environnement quotidien.

Consacrer 10 à 20 minutes par jour

Il est préférable de pratiquer 10 à 20 minutes par jour plutôt qu’une heure par semaine. C’est la garantie d’un effet bénéfique.

Pratiquer de mémoire dans les situations de la vie quotidienne

Une fois une technique assimilée, c’est possible de la pratiquer dans n’importe quelle situation de la vie quotidienne telle que dans les transports en commun (train, avion, bus, etc), dans une salle d’attente, dans un parc, au milieu de la nature selon le mode de vie, etc. Pratiquez assis, debout ou couché selon les besoins. L’objectif final est de garder une cohérence entre l’entrainement et la vie quotidienne.

En savoir plus sur des exercices et pratique sophrologique à refaire soi-même

N’oubliez pas « C’est en forgeant que l’on devient forgeron. » (proverbe français)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s